Planeur Club de l'Atlantique

  Qu'est ce que le vol à voile ?

Le vol à voile est un sport aérien accessible à tous, où ses pilotes nommés vélivoles utilisent un appareil volant : le planeur.

Deux planeurs en fin de journée
Deux planeurs au dessus de Montaigu en fin de journée


Un planeur, vous l'aurez compris est dépourvu de moteur et pour voler il doit avancer à une certaine vitesse ; cependant, n'ayant pas de moyen de propulsion il doit donc piquer légèrement pour atteindre cette vitesse.

Un planeur, lorsqu'il vole, est donc toujours en légère descente. Pour ne pas faire des vols qui ne dureraient que quelques minutes, le vélivole doit par ses propres moyens remonter, pouvant ainsi avec l'altitude gagnée prolonger son vol.
Cumulus


Pour cela, le pilote utilise des courants ascendants appelés ascendances. Celles-ci se déclenchent en été par l'action du réchauffement inégal du sol par le soleil.

Certaines parties du sol sont ainsi plus réchauffées que d'autres et les molécules d'air viennent y emmagasiner la chaleur. Ces molécules, plus chaudes mais donc aussi plus légères que les autres environnantes vont alors s'élever.

Souvent, un nuage appelé cumulus se forme au sommet de l'ascendance ce qui facilite le repérage pour le pilote mais il arrive parfois que l'atmosphère, trop sèche, empêche la formation de ces repères pour le pilote. Celui-ci doit alors déchiffrer le sol, essayer de savoir là où les contrastes de chaleur peuvent être les plus forts et donc là où une ascendance est susceptible de se déclencher.

C'est avec ces connaissances (bien plus compliquées réellement) que le pilote pratique le vol à voile : il reste en l'air pendant des heures tant qu'il y a des ascendances et parcourt ainsi plusieurs centaines de kilomètres dans la journée.

En effet, le plus grand vol réalisé en plaine au cours de l'année 2010 est de 970 km en quasiment 10 heures.

Le puy du fou vu en planeur
La Loire et Angers vu en planeur